Normes et assurances des alarmes ?

Afin d’être assuré par les assureurs, les alarmes doivent respecter des normes pour qu’elles soient couvertes.

Quels sont les normes

Norme et assurance

Pour les professionnels dans la vente des alarmes, ils doivent avoir des certifications afin de mieux satisfaire ses clients et surtout de leur assurer le maximum de sécurité. La certification est basée sur les matériels vendus, mais aussi la prestation de service de l’installateur car ce sont souvent les magasins spécialisés eux même qui fournissent le service d’installation. Donc le matériel installé doit être conforme aux normes définies par l’assurance au moment de la souscription. De ce fait, c’est cette installation que l’assurance consulte en premier lors d’un incendie. Toutefois, si le particulier prend soin de ses biens, tout en assurant le bon fonctionnement du matériel et en mettant plus d’option dans son système d’alarme, les frais d’assurance peuvent diminuer et même jusqu’à annuler la franchise. Donc pour les assurances, il est indispensable de respecter les normes des matériels et de l’installation.

Le Centre National de Prévention et de Protection impose une norme destinée à protéger les maisons, et délivre un certificat après test. Ces normes sont en trois niveaux. Dans le niveau 1, il est pour les particuliers qui ont une maison peu exposée aux risques et qui ne possède pas d’objet de grande valeur chez eux. Puis le niveau 2 qui est pour les commerçants qui ont leur domicile et fond de commerce facilement accessibles. Le 3ème niveau est destiné à ceux qui exposent leurs biens de valeur et surtout facilement accessibles. Les normes sont indispensables non seulement pour l’assurance mais surtout pour les particuliers qui ont besoin de confort et de sécurité.